Olivier PARENT

Festival des Mondes Anticipés | Cité des sciences et de l’industrie | 8, 9 et 10/10/21

FuturHebdo est heureux d’annoncer l’organisation du festival des Festival des Mondes Anticipés : www.mondes-anticipés.fr. Ce festival nomade tiendra son premier épisode à Cité des sciences et de l’industrie les 8, 9 et 10/10/21. La saison 1 à pour thème « Il faut sauver le vaisseau Terre »

Le festival des Mondes Anticipés invite ses visiteurs à développer une culture de l’anticipation au service de la construction d’avenirs désirés et souhaitables, pour eux-mêmes et les générations à venir. A cette fin, les Mondes Anticipés proposeront sur trois jours, à la Cité des sciences et de l’industrie :
Des projections de films d’anticipation. À l’issue de chaque projection, un échange entre des invité et les spectateurs  se poseront la question : » Si le scénario du film advient, comment en est-on arrivé là ?quelles conséquences pour les individus et les organisations humaines ? » ;

Des conférences ;

 L’exposition des Mondes Anticipés qui accueillera :
> Des œuvres d’artistes qui donnent leur vision positive du thème » Il faut sauver le vaisseau Terre » ;
> Des œuvres (BD, romans, courts métrages…) sélectionnées aux Prix des Mondes Anticipés (les résultats des prix seront donnés à l’issue de la saison) ;
> Des présentations des bonnes pratiques et innovations du territoire qui accueille le festival. En octobre, ce sera paris et l’Île-de-France. Après S01E01 à Paris, le S01E02 des Mondes Anticipés se tiendra à Marseille début 2022. D’autres villes à venir…

Ce festival est organisé par FuturHebdo et le Comptoir Prospectiviste, avec les soutiens du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation , de l’IHEST et de laCité des sciences et de l’industrie. Space’ible, l’Observatoire de prospective spatiale du CNES, participera à la programmation des Mondes Anticipés.

L’impact du travail hybride sur les méthodes de travail | Table ronde | 08/04/2021

Christian Gatard intervient le Jeudi 8 avril 2021 au cours d’une table ronde intitulée « L’impact du travail hybride sur les méthodes de travail ». Cet événement est organisé et proposé par Alcatel-Lucent Enterprise et OpenIP à l’occasion du lancement de la solution Rainbow Touch.

Le programme du Rainbow Touch Show :
09h30 – 10h30 :
Table ronde « L’impact du travail hybride sur les méthodes de travail »
10h40 – 11h10 :
Devenez Opérateur de service et commercialisez Rainbow Touch.
11h15 – 11h45 :
Les opportunités de ventes de Rainbow Touch : ciblage, prospection, packaging et ventes additionnelles du parc client Alcatel-Lucent Enterprise.
11h50 – 12h20 :
Les fonctionnalités de téléphonie d’entreprise de Rainbow : télétravail, mobilité et communication avec son écosystème.

Pour vous inscrire : https://www.openip.fr/rainbow-touch-show/

Nos futurs sont-ils toujours désirables ? | Toutes Choses Digitales Par Ailleurs | reenchanterinternet.com | Conférence

Comment pourrions-nous dessiner un futur enchanteur où l’Homme vivrait en harmonie avec les siens, les terres et les cieux ? – Entre vision partagée, prospective et anticipation, comment rendre nos futurs désirables ? Pour en parler, sans bulshitt, avec une intention philosophique-sociologique-géostratégique…et sociale, le collectif RéEnchanterInternet vous propose son tout nouveau programme d’une heure avec un invité de marque : Christian Gatard. Sociologue, prospectiviste et entrepreneur dans le domaine des sciences humaines, Christian Gatard est également essayiste, romancier et auteur associé chez Futurhebdo.fr, le magazine de prospective. Son approche de la prospective se situe au carrefour du sociologique, de l’économique et du légendaire.


Page LinkedIn : https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6780511996619104258/

Ecosytems In Motion : Tour du monde virtuel | Conférence

Ecosystems In Motion est une démarche de la Direction de la Prospective et la Direction Générale du Développement et de la Stratégie de l’UCL. Ecosystems In Motion nous convient à trois journées d’étude sur les écosystèmes innovants les plus dynamiques de la planète en Amérique, Asie et Europe. A cette occasion, Olivier y présente trois analyses prospectives de 3 films de science-fiction emblématiques de ces régions de la planète :

• Le 26 janvier 2021 : l’univers de Blade Runner avec le roman de Philip K. Dick, le film de Ridley Scott (1982) et celui de Denis Villeneuve (2017). Voici la vidéo de l’intervention enregistrée le 26/01/2021 :

• Le 22 mars 2021 : l’univers de Ghost in the Shell le manga de Masamune Shirow, le film de Mamoru Oshii (1997) et le film de Rupert Sanders (2017). Bientôt, la vidéo de l’intervention du 23/03/21 !

• Le 23 juin 2021 : le films présenté et analysé devrait être 2001, L’Odyssée de l’Espace ou la série Black Mirror..

Ces trois journées s’inscrivent dans un « tour du monde virtuel » des écosystèmes innovants en vue de constituer un réseau de recherche et de prospective. Ce voyage d’étude et de réflexion mobilisera des universitaires, des chercheurs, des praticiens, des hauts-fonctionnaires et des entrepreneurs. Il aboutira en septembre 2021 par une restitution de deux jours sur les principaux résultats de la recherche.

A suivre sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/groups/12485801/
A suivre sur Youtbe : https://www.youtube.com/channel/UCwRI7-PpIekX0DZ4s-wr0tA
A suivre sur le site d’Ecosystems In Motion : https://ecosytemsinmotion.wordpress.com/

Anticiper pour s’adapter au futur ou le construire ? | 13ème édition du Festival de Géopolitique de Grenoble | Table ronde le 23/03/21 à 16:00

Après une première participation au Festival de Géopolitique de Grenoble, en 2020 (https://prospectiviste.fr/sf-et-prospective-quand-la-fiction-propose-une-lecture-originale-du-reel-e-festival-de-geopolitique-le-16-06-20-a-1700/ et déjà « sous confinement »…), Olivier participera à une nouvelle table ronde, au cours de l’édition 2021 du Festival de Géopolitique de Grenoble : Anticiper pour s’adapter u futur ou le construire ?

Cette table ronde qui se déroulera en ligne le 23/03/21 à 16:00 sera animée par Thibault Renard. Thibault Chenevière, adjoint au maire de Pau, sera aussi de la partie. Inscription, ici : https://grenoble-em.zoom.us/webinar/register/WN_YRNgMkKjSl-ksHUqe-f2hA

A voir sur la Chaîne Prospectiviste :

Anticiper l’avenir, et notamment en pratiquant la prospective, consiste tout autant à construire son propre futur, que de chercher à s’y adapter. Parmi les pratiques de l’anticipation, figure la science fiction. Comment cette dernière anticipe t’elle son futur ? Quand elle se projette dans son avenir géopolitique ou technologique, l’espèce humaine y prend t’elle son avenir en main ou, fataliste, ne souhaite t’elle que s’adapter au mieux ? Au travers des extraits de films de science-fiction et de témoignages de professionnels amenés à penser le futur , cet atelier questionnera cet état où, au moment de rêver à des « Mondes Anticipés », l’humain demeure tiraillé entre transcender sa condition, ou chercher à décrypter un destin tracé par les dieux.

https://www.festivalgeopolitique.com/programme

Résumé de la conférence :

Vous trouverez ci-dessous quelques propos linéaires de la discussion entre les trois intervenants. Un régal pour les amateurs de sciences fiction et de prospective !

https://www.clionautes.org/anticiper-pour-sadapter-au-futur-ou-pour-le-construire.html

ADETEM | Atelier animé par Christian Gatard | Conférence

Le mardi 2 février 2021, de 11:00 à 12:20, dans le cadre des « Journées Nationales des Études », Christian Gatard animera l’atelier : sur le nouveau paradigme des tendances et prospectives – Comment anticiper dans un monde qui bouge ?

Tout le programme sur : Le nouveau paradigme des Etudes : de la résilience à l’innovation

Crise sanitaire, confinement, télétravail, etc. : demain, plus ne sera pareil … ou plutôt, plus rien n’est comme avant ; en quelques semaines, le marketing en général, et les études en particulier, ont dû s’adapter à une situation à laquelle personne, même dans ses dystopies les plus folles, ne se serait attendu !

Passés les premiers jours de stupeur, les acteurs des Etudes ont non seulement su s’adapter, mais à force d’initiatives, ils ont développé des approches à la fois inédites, mais aussi plus agiles et performantes : toute crise peut avoir du bon pour ceux qui savent la surmonter et offrir des vraies opportunités.

IHEST | L’économie demain face au changement climatique ? | Pilotage d’atelier de Prospective Design

Olivier Parent a animé un atelier virtuel de Prospective Design au cours d’une session de l’IHEST (décembre 2020) pour la promotion 2020-21.

Le sujet d’étude de la session était : « L’économie demain face au changement climatique ? Scénarios possibles, solutions à mettre en œuvre« . Le groupe d’Olivier (15 auditeurs de l’IHEST) a travaillé en sous groupes en vue de produire une réflexion prospective présentée à la promotion de l’IHEST. Les autres auditeurs de la promotion travaillaient de leurs côtés, en deux autres groupes animés par Raphaële Bidault-Waddington et André-Yves Portnoff.

Magazine Monsieur | Les nouveaux raffinements masculins | Interview

Olivier Parent a été interviewé par Hélène Claudel, du magazine Monsieur, pour apporter une dimension prospective au dossier du mois de décembre : Les nouveaux raffinements masculins.

« (…) Le prospectiviste Olivier Parent va plus loin. Selon lui, le « soft power » nippon, par le biais de sa « pop culture », pourrait expliquer en partie ces nouveaux comportements en Occident, surtout auprès des jeunes. « Depuis 20 ans, les mangas, que ce soit sous forme de BD, dessins animés ou jeux vidéo, sont devenus une culture majeure dans nos sociétés. N’importe quel homme qui est en âge de s’habiller est sous influence.

Or dans cette culture asiatique, le masculin n’a pas à être rugueux. Ce n’est pas parce qu’on est samouraï qu’on va se priver de soins du corps ou de se maquiller. » Les analyses qui tentent d’expliquer le phénomène ne manquent pas : libération des mœurs, phénomène « me too » etc. Certains y voient aussi une certaine réaction contre l’ordre social établi. « Dans le métro, il y avait cet homme de 25 ans, beau et ténébreux, très masculin, ajoute Olivier Parent. Sa tenue était sobre, élégante mais ses ongles très apprêtés, taillés en pointe, avec des bagues à chaque doigt. Il semblait dire, “je porte ça et je vous emmerde” ».

Pour le spécialiste, il y a sans aucun doute un côté « punk » à adopter ces codes féminins. « Une envie d’aller à l’encontre du “mainstream” et des bourgeois, alors qu’il n’y a plus de transgression aujourd’hui. Le rock’n roll, les tatouages, les piercings sont tombés aux mains du plus grand nombre. » Le rapport « homme/ femme » et la volonté de s’en extraire seraient aussi une des principales raisons de cette confusion des genres. « Désormais, l’homme n’a plus besoin de se définir en tant que géniteur, il est libéré de cet impératif, ajoute encore le sociologue prospectiviste. Si bien qu’il s’autorise à revendiquer de nouvelles sensibilités, de nouveaux codes. » Cette « hybridation » serait donc le reflet d’une époque qui ne se cherche plus dans l’opposition « fille/garçon » mais dans l’affirmation de soi (…) »

EISTI | Prospective et Science Fiction | Mastère d’intelligence économique | Conférences

Début décembre 2020, Olivier Parent a donné 15 heures de cours (conférences et exercices de Prospective Design) aux étudiants du Mastère d’intelligence économique de l’EISTI (CY tech), promotion 2020. Les étudiants ont reçu le dernier numéro de FuturHebdo Anthologies Prospectives.

Ces heures réparties en deux journées ont été rythmées entre des matinées consacrées aux conférences théoriques et après-midi d’exercices (backcasting, analyses de films de SF, forecatsing et procès prospectiviste…).

Cette intervention à l’EISTI est la seconde, après celle auprès de la promotion 2019-2020